Digital magazine maker

Digital magazine maker

Créer un magazine n’est pas toujours une sinécure. Une fois que l’on maîtrise la mise en page, que l’on a des articles haut de gamme et passionnants et que l’ensemble est abouti, il faut encore le publier. Pour la création, il existe de nombreux softwares et services web mais là encore de nombreuses difficultés apparaissent. Car en effet, ils ne sont pas toujours simples à utiliser. J’ai rencontré ces difficultés lorsque ma passion pour la montagne m’a poussé à créer un magazine sur le MontBanc. En cherchant longuement sur le net, j’ai trouvé une solution particulièrement adaptée. Yumpu.com est une aide absolument précieuse pour les aventuriers de l’édition de magazine qui ne sont pas des experts. Gratuite, facile à utiliser – oui, oui – et très puissante, ce digital magazine maker est tout simplement incontournable.

Il n’est pas toujours simple de publier son magazine…

Le magazine de mes rêves est créé. Belle mise en page, articles passionnants – si, si, je vous assure – et photographies parfaites, il est là devant mes yeux ébahis. Comment le faire connaître ? Comment en faire un réel magazine lu par des centaines – voire des milliers – de personnes ? A défaut d’une édition papier, il faut le mettre en ligne. J’ai donc voulu trouver une aide simple car je ne suis pas un génie informatique et gratuit car mon compte en banque me l’imposait. Clic clic, je tape sur mon clavier “comment éditer magazine en ligne” et voilà une petite liste de services spécialisés, des digital magazine maker pour les nommer correctement, qui peuvent me venir en aide. Je consulte les sites et les différents avis et compare les offres. Cela m’a pris un certain temps mais j’ai finalement pu sélectionner Yumpu.com une nouvelle plate-forme digital magazine maker. L’offre est alléchante et j’ai tout de suite voulu essayer. Résultat ? Rapide – j’ai pu mettre en ligne mon « œuvre » en trois minutes montre en main -, gratuite et simple, il y a tout ce qu’il faut pour faire de nous de grands journalistes !

Yumpu ? Enchanté de vous rencontrer

Le mot d’ordre de ce digital magazine maker c’est la facilité. Comment cela se passe ? Vous avez un magazine ou un travail de recherche, un journal de classe ou un livre de recettes que vous aimeriez partager ? Votre chef-d’œuvre est sous format PDF ? Parfait. Il vous suffit d’uploader ledit fichier sur le site et vous voilà prêt à proposer votre création en ligne. Ce digital magazine maker est idéal pour une utilisation ponctuelle mais aussi pour des travaux plus professionnels. Il y a tout ce qu’il faut grâce à une série d’options très large. Que vous ayez un smartphone ou un ordinateur, vous pourrez transférer et travailler sur votre magazine. C’est très utile si vous désirez faire une modification lorsque vous êtes dans les transports par exemple. Pour valoriser au mieux votre création, vous pouvez ajouter des photos, vidéos et même des sons. La lecture prend alors une autre dimension. Vous avez la possibilité d’ajouter autant d’images que vous le désirez. Pas la peine de compter les pages, le site permet de publier quelques pages comme des encyclopédies ! Vous pouvez également publier un ou plusieurs ouvrages. De mon côté, j’ai voulu intégrer de nombreux liens pour enrichir mon contenu. Avec ce digital magazine maker, aucun souci. J’ai pu poser des liens vers mon blog ou d’autres sites sans difficulté. Si vous avez une boutique, vous pouvez ajouter un lien vers celle-ci. C’est une solution idéale pour attirer des clients. Les réseaux sociaux ne sont pas en reste. Il est possible d’inclure votre magazine sur votre page Facebook, mais aussi sur votre site web ou encore dans votre boutique. Contrairement à certaines autres plateforme, il est possible d’utiliser sa propre marque. De plus avec ce digital magazine maker, on a la possibilité d’intégrer un call-to-action efficace. C’est donc une excellente façon de se faire connaître et je le répète tout cela est gratuit ! Toutefois, les plus exigeants pourront trouver encore plus de fonctionnalités avec la formule payante (que vous pouvez essayer durant 30 jours sans débourser un euro !). Moins de publicité, une visibilité haut de gamme, la possibilité, par exemple, d’intégrer ses propres couleurs – oui, je sais c’est très pro ! – ou la mise à jour instantanée sont quelques exemples de ce qui est disponible. Une option que j’ai trouvé très utile pour se faire encore plus connaître : une petite vidéo publicitaire que l’on peut aisément partager. L’accès se fait pas mot de passe. Cette formule payante permet encore d’autoriser les lecteurs à télécharger le magazine, à choisir la date de publication ou d’obtenir une qualité HD. Ce digital magazine maker propose encore la possibilité – c’est une option – de présenter toutes ses créations dans un Webkiosk. C’est intéressant, n’est-ce pas ? Votre magazine fera alors partie des milliers de références proposées sur le site. Il sera diffusée dans le monde entier et pourra être consulté sur n’importe quel équipement. Que dire d’autre ? A oui ! Pour plus de rapidité, cette plate-forme utilise les serveurs cloud d’Amazon. La vitesse d’affichage est incroyable et cela rend la lecture très agréable. L’optimisation du référencement des contenus sur les différents moteurs de recherche – dont bien sûr l’incontournable Google – est aussi proposée. Cela permet de gagner du temps et de trouver facilement les lecteurs. Enfin le support de ce digital magazine maker est d’une aide efficace et se contacte très facilement. si vous avez des questions, les membres de l’équipe sont très sympas et répondent clairement. Mais l’utilisation est si simple qu’il n’y a aucune raison de les embêter !

Après toutes ces louanges, que puis-je ajouter ?

Le plus simple est d’essayer ce digital magazine maker de qualité. Vous ne risquez rien puisque c’est gratuit. De mon côté, j’ai pu réaliser un rêve : mettre en ligne mon magazine et le faire partager. C’est une solution sérieuse qui permet de maîtriser la mise sur le web de son magazine de a à z. Avec Yumpu, on a l’impression d’être de véritables professionnels en édition web !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *